Une question ? Contactez-nous :
09 83 39 47 52 (appel non surtaxé)

contact@preveo.fr

Courtier : pourquoi recourir à ses services ?

☎ 09 83 39 47 52 ✉ contact@preveo.fr

courtier epargne retraite entreprise impot per

Un courtier est l’intermédiaire entre un assuré et les compagnies d’assurance. Le courtier à ainsi pour but de comparer, négocier et vous accompagner dans votre recherche d’assurances. L’avantage principal est que ce sont les clients qui mandatent le courtier.

Ceci permet donc aux courtiers de proposer des contrats d’une multitude de compagnies. C’est la principale différence avec un agent général. En effet, celui-ci est mandaté par la compagnie d’assurances : son conseil est donc limité et orienté.

La pertinence du conseil apporté par un courtier est donc plus optimal.

Les missions du courtier

Les missions principales du courtier sont : 

  • Écoute et analyse des besoins du client, 
  • Négocie auprès des différentes compagnies d’assurances les meilleures conditions. Soit le meilleur rapport qualité́/prix, en corrélation avec les besoins spécifiques du client, 
  • Sélectionne et présente la solution à son client,
  • L’accompagne tout au long du processus d’achat (signature)
  • Informe avec déontologie son client, 
  • Assure les formalités administratives (résiliation…), 
  • Assure le suivi après-vente, notamment en cas de sinistre,
  • Informe son client de toutes évolutions réglementaires. 

Les missions du courtier sont donc diverses. Il accompagne son client avant, pendant et après ola signature du contrat. Son rôle est orienté vers le conseil au bénéfice de son client uniquement.

Soulignons toutefois que le législateur règlemente cette activité.

Le courtier doit en effet obligatoirement s’inscrire au Registre unique des Intermédiaires en assurances, géré́ par l’ORIAS avant d’exercer. Cet organisme répertorie l’ensemble des intermédiaires en Assurances agrées ayant la capacité à commercialiser des contrats assurances et/ou financement.

Une personne sans connaissances techniques suffisantes ne peut exercer cette profession. Ceci assure donc aux consommateurs l’expertise et la pertinence des conseils apportés.

Preveo dispose ainsi de la capacité professionnelle pour vous proposer des solutions d’assurances, mais aussi de financements. Pour en savoir plus sur notre structure, consultez notre page dédiée Preveo.

Transparence sur notre mode de rémunération 

En tant que courtier, c’est l’article R.511 – 3 du code des Assurances qui définit la rémunération d’un intermédiaire. Elle est prévue comme « tout versement pécuniaire ou toute autre forme d’avantage économique convenu et lié à la prestation d’intermédiation ».

Aujourd’hui, la rémunération des courtiers se compose essentiellement de commissions. Certains courtiers se rémunèrent également par le biais de frais de courtage et d’honoraires d’étude. Ce mode de fonctionnement est néanmoins de plus en plus rare.

Que ce soit sous forme d’une commission d’intermédiation ou d’honoraires, la rémunération du courtier est librement fixée entre les parties. 

Cette commission à notamment pour but de :

  • Couvrir les frais du courtier (administratif, frais de déplacement, temps…),
  • Rémunérer le conseil apporté,
  • Permettre le suivi de votre contrat sur le long terme.

Egalement, un courtier ne peut en aucun cas vous demander le paiement de frais de courtage à l’avance concernant les demandes de financement. Le règlement s’effectue uniquement après acceptation des conditions et le versement du financement au client.

Un courtier : plus cher ?

Contrairement aux idées reçues, faire appel à un courtier n’est cependant pas plus onéreux que de contacter directement une compagnie d’assurances.

Bien que le client règle une commission au courtier, celui-ci lui permet en amont de réaliser des économies sur ces contrats. Il dispose d’ailleurs bien souvent d’offres spécifiques et négociées, que le client ne peut souscrire sans son intermédiaire.

A savoir, si vous souscrivez par le biais d’un agent général, une part de la cotisation permet aussi de couvrir ses frais, notamment d’agence. Il en va de même en passant directement par l’assureur. La prime tient compte des divers frais (agence, déplacement.), mais également les coûts salariaux. Dans tous les cas, passer par un courtier ne coute donc pas plus cher au consommateur.

En revanche, cela lui assure d’obtenir une proposition réellement ajustée, de gagner du temps dans sa recherche d’assurances et la garantie d’un réel suivi.

Il ne revient donc pas plus cher pour les assurés de recourir à un courtier. Cependant celui-ci doit faire preuve de la plus grande transparence quant aux cotisations d’assurance proposées (montant de la cotisation initiale, frais de courtage, autres frais etc…).

Egalement, concernant l’octroi d’un crédit, le montant des frais de courtage, souvent un pourcentage du montant emprunté, doit être explicitement indiqué avant toute recherche du financement auprès des banques.

De même, de par sa nature indépendante, le courtier est au seul service du client. Ceci marque une différence forte avec les agents généraux ou salariés. En effet, ceux-ci proposent uniquement des solutions des compagnies pour lesquels ils travaillent, tronquant ainsi le conseil apporté.

Ces articles pourraient vous intéresser :

Pour aller plus loin

bilan conseil assurance

Bilan de vos assurances

preveo nous contacter formulaire

Une question ?

assurance travailleur indépendant

S’inscrire à la Newsletter

courtier

Preveo, courtier spécialisé en assurances et financements pour les particuliers, indépendants et entreprises.

Habilitation Professionnelle émise par l’ORIAS (Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance), numéro 21006010.